Mikama - Oct 19, 2017

Antsa R. dans Midi-Madagasikara
Le Cluster CHESE entend appuyer les filières de Madagascar intéressées par le domaine de la cosmétique à travers une convention de partenariat avec Cosmetic Valley et y associer les Universités malgaches et le CNARP, Centre National d’Application de Recherches Pharmaceutiques dans toutes les démarches de la recherche scientifique. Dans le secteur de la cosmétique, Madagascar a sa place parmi les cinq premiers pays disposant de biodiversité et de richesses en plantes endémiques avec plus de 11 000 espèces recensées dont les applications en matière de cosmétique doivent être découvertes et appliquées.

 Lova Rafidiarisoa dans L'Express de Madagascar
Investissement – Le Textile City s’installe à Moramanga. D’après l’Economic development board of Mada­gascar (EDBM), les développeurs apporteront 160 millions de dollars d’investissement pour huit cent mille mètres carrés de construction. Les investisseurs, quant à eux, débourseront 40 millions de dollars pour le matériel et les équipements. « 40 à 70 milliards ariary de salaire seront honorés mensuellement aux deux cent mille nouveaux employés, lesquels, à leur tour, contribueront à développer les zones environnantes par leurs dépenses ...

Dans InvestorIntel
... Sherritt’s Ambartovy nickel/cobalt mine and Rio Tinto’s mineral sands mine near Fort-Dauphin at the south-east tip of Madagascar. QIT Madagascar Minerals, which is 80% owned by Rio Tinto and 20% owned by the Government of Madagascar, is extracting ilmenite and zircon from heavy mineral sands over an area of about 6,000 hectares along the coast over the next 40 years.
Long term denizens of InvestorIntel need little introduction to this company’s graphite deposit at Molo but they probably do need reminding of its name change that was precipitated by the need to differentiate itself from a certain infamous bunny. While Molo moves towards production at a swift clip with the project having been reconfigured to a modular, more bite-sized format with a capex at a fraction of previous plans (and almost all competitors) it is easy to forget that the company’s original raison d’etre. This was the Green Giant Vanadium deposit which shares the same land block as the graphite but is distinct. In fact the “energizing” that was originally foreseen was Vanadium Redox batteries, not the graphite component in Lithium Ion batteries.

Mikama - Oct 18, 2017

Arh. dans NewsMada


.. à Madagascar l’usage de cette matière première, qui est surtout exploitée dans la fabrication de meubles, est limité au secteur de l’artisanat. (..) La Chine en exploite actuellement sur 3,2 millions d’ha, en vue de fabriquer des matériaux de construction, des produits artisanaux, des produits cosmétiques et des boissons énergisantes. Les déchets industriels servent ensuite à la production de charbon. On peut même fabriquer des tissus à base de bambou et même dans le domaine des nouvelles technologies. On trouve aujourd’hui sur le marché asiatique du matériel informatique (clavier ou souris d’ordinateurs…) fabriqué à partir de lamelles de bambou. (..) Un bambou planté est exploitable au bout de 4 ans alors que les arbres nécessitent beaucoup plus de temps. C’est une propriété que les producteurs tentent d’exploiter pour la promotion de la filière, vu la qualité du bambou pour la protection du sol contre l’érosion et comme alternative face à l’utilisation du bois.

Dans ReliefWeb
The new nationality law does not permit Malagasy women to confer their nationality to their non-national spouses (as Malagasy men can), however allows both spouses and children to retain their nationality if a partner or a parent loses theirs. (..) Madagascar hasn’t signed up to key legal pillars for the abolition of statelessness – these are the 1990 African Charter on the Right of the Child, which states that “every child has the right to acquire a nationality” and the 1954 Convention on the Status of Stateless Persons as well as the 1961 Convention on Reduction on Statelessness. The ratification of these two legal instruments would tie Madagascar to internationally recognised standards of protection. The conventions also provide guidelines for states, with respect to policies that ought to be adopted to minimise statelessness. The nationality law also hasn’t taken steps to remove discrimination against women. Malagasy women are denied the right to confer nationality on spouses, a right which is reserved for Malagasy men. This creates statelessness as women can’t give their nationality to a foreign or stateless husband and to any adopted children.

Dans Brussels Office Weblog
Exports to the European market have risen by 74% in six years. But other obstacles remain to be overcome. Madagascar has a trade surplus, selling more products in Europe than it imports. Madagascar’s exports rose from €499.5 million in 2012 to more than €875 million in 2016. Imports from the European Union account for less than 20% of total imports to Madagascar, according to figures from both the Ministry of Trade and Consumer Affairs, and the European Union Delegation in Madagascar. Textile and clothing exports rose by 31%, and lumber by 86%. Exports of chocolate and cocoa-based food preparations increased by 84%. ‘These figures show that Madagascar has been able to take advantage of the Economic Partnership Agreement (EPA), which entered into force in 2012. In 2016, Madagascar’s exports to the European Union were worth almost €870 million, or 45% of Madagascar’s total exports,’


Mikama - Oct 17, 2017

Dans NPR
In Madagascar the change is forcing dramatic cutbacks by the largest provider of long-term contraception in the country, the British nonprofit Marie Stopes International. Nearly half of Marie Stopes funding in Madagascar, millions of dollars a year, had been coming from USAID. In Madagascar, Marie Stopes does not provide abortions because abortion is illegal in the country. But the parent organization in London refuses to renounce abortion as part of reproductive health services in some of its operations in other parts of the world. The loss of USAID funding has forced Marie Stopes to shut down a voucher program in Madagascar that allowed low-income women to get contraceptives for free at private clinics. And by the end of the year, it's planning to wind down 21 of its 22 mobile contraception clinics, which were funded entirely by USAID. (..) Razafinasoa says the loss of U.S. funding means that hundreds of thousands of women in this country of 25 million people will lose access to contraception. And they will also lose the care that the group provides for women who defy the law and have illegal abortions. "We are providing post-abortion care," she says. "We are providing post-abortion family planning." Razafinasoa pauses. She shakes her head as if she still can't really believe these cuts are happening. "It will be a disaster," she says.

Riana R. dans NewsMada
Alors qu’en 2009 les dépenses liées aux secteurs sociaux  à Madagascar se sont élevées à 6,9% du PIB National, durant la Transition, elles ont chuté de moitié jusqu’à 3,7% du PIB. Une amélioration a été constatée depuis la Quatrième République. Selon la répartition des financements du Programme d’investissement public (PIP) dans la Loi de finance rectificative (LFR) 2016,  14,4% du PIP du pays porte sur  les projets sociaux, concernant notamment l’accès à l’eau potable, la santé, l’éducation, la protection sociale et la nutrition. Cette part des secteurs sociaux dans le PIP est ensuite passée à 17,6% dans la Loi de finances initiale (LFI) 2017. Par ailleurs, 77% du budget alloué au secteur social proviennent des aides et des financements des Partenaires techniques et financiers (PTF) du pays, la part de l’Etat s’élève à 23% du budget total consacré à ce secteur.

Dans NewsMada
En effet, à l’issue de cette évaluation, sur une centaine d’enseignants testés, la moitié a obtenu la note de 4,6/10, si le maximum est de 8,9/10. «La compréhension de l’écrit est la moins réussie avec un taux de 20,6 % seulement,... Les mathématiques font également partie des disciplines testées. «En général, les enseignants sont aussi faibles dans cette discipline car plus de la moitié n’ont pas eu la note de 5/10. La majorité a un score compris entre 2,4 et 5,6 sur 10...

Mikama - Oct 13, 2017

Mirana Ihariliva dans L'Express de Madagascar
La production nationale de sisal peine à atteindre les 15 000 tonnes. Madagascar se trouve loin derrière le Brésil, avec
120 000tonnes, la Tanzanie, qui produit 30 000 tonnes, ou encore le Kenya, avec 25 000 tonnes.  La Chine en est le principal acheteur, à presque 50%, suivie par le Maroc (21 %), l’Espagne (17 %) et l’Inde (4,5 %). Six sociétés sont connues produire et exporter de la fibre de sisal dans le pays en exploitant au total 17000 ha de champs de sisal.  (..) Outre les cordes, ficelles, tapis, nattes et produits artisanaux, la fibre de sisal est exploitée pour d’autres usages. « Le sisal est de plus en plus utilisé dans les matériaux composites pour l’industrie automobile, l’ameublement et la construction. On le retrouve également dans les plastiques et dans les produits de papier. Il sert à fabriquer des composites à base de plastique et de caoutchouc »

Dans L'Express de Madagascar
Deux tonnes d’or ont  été déclarées à l’exportation depuis le début de cette année. Une nette avancée dans la gouvernance du secteur car, entre 1995 et 2008, seuls, 50kg en moyenne ont été enregistrés. 

Ny Aina Rahaga dans Madagascar Tribune
La mise en œuvre du Plan sectoriel de l’éducation (PSE) débutera pour cette année scolaire selon le ministère de l’Education. A titre de rappel, le Plan sectoriel de l’éducation (PSE) est un plan établi et coordonné par les ministères de l’Éducation nationale (MEN), de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESUPRES), et de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (METFP). L’objectif est de créer un profil de sortie pour tous ceux qui fréquentent les établissements d’enseignement (..) Selon les explications, la rentrée scolaire sera décalée chaque année pour qu’en 2022, elle se situe au mois de mars.  (..) Ceci afin qu’au moins à la sortie du cycle primaire qui durera bien 9 ans, les apprenants aient assez de connaissances pour pouvoir s’orienter dans la vie.

Antsa R. dans Midi Madagasikara
La coopération entre les Collectivités territoriales décentralisées (CTD) Malagasy et Françaises s’intensifie davantage. L’année dernière, 161 projets ont  été réalisés pour un montant total de près de 4,28 millions d’Euros, soit environ 15,4 milliards d’Ariary. (..) Sept secteurs d’intervention seront abordés de près, notamment, l’eau, l’assainissement et la gestion de déchets ; la gouvernance et le renforcement institutionnel ; l’agriculture et la coopération agricole ; la jeunesse, la formation professionnelle et l’éducation ; la santé et la sécurité alimentaire ; le développement économique ; ainsi que la gestion des risques, catastrophes et aide à la reconstruction.

Mikama - Oct 12, 2017

Domoina Randrianarivo dans L'Express de Madagascar
80% des Malgaches sont des paysans. La préoccupation de cette grande majorité de populations est nécessaire pour développer le pays d’où l’instauration du projet MIARY organisé par l’AVSF ou Agronomes et Vétérinaires Sans Frontière. « Les informations autour de l’irrigation de l’eau, de la température, du climat, des pluies et de la production seront privilégiées. Nous renforcerons les capacités de lecture des paysans face à ces données météorologiques » (..) Il s’agit aussi de renouveler leur programme inscrit dans le « diarim-pambolena ». « La direction Régionale de l’eau ou DRE s’occupera des préventions sur les inondations en incitant les paysans à enlever les mauvaises plantes qui empêchent l’irrigation de l’eau..

Dans La Gazette de la Grande Ile
Recettes 1445,8 milliards d’ariary de recettes budgétaires ont été collectés par la Douane durant  les neuf premiers mois de l'année 2017. Commerce extérieur 8182,6 milliards d’ariary d’importation (soit 2633,5 millions de dollars US) ont été liquidés par la Douane en incluant les opérations des entreprises franches et les autres opérations non taxables tandis que  23,8 milliards d'ariary de droits et taxes à l'importation ont été exonérés de façon exceptionnelle durant les neuf premiers mois de l'année 2017.


Jean Riana dans La Gazette de la Grande Ile
L’ONG Habaka qui travaille avec le Centre d’Information et de Documentation Scientifique et Technique (CIDST) vise à construire un écosystème qui tourne autour de l’entrepreneuriat et l’innovation technologique afin de contribuer au développement économique et du numérique. La mise en place d’un espace de travail collaboration dénommé « Coworking Space »...  la Direction du Fonds pour l’Entrepreneuriat Numérique de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui a octroyé une subvention de 20 000 euros pour le réaménagement de l’espace.

Arh. dans NewsMada
Madagascar dispose de tout un arsenal de lois et textes relatifs à la protection de l’ environnement mais le manque de visions en amont et la non application de ces textes en aval  font défaut. (..) Nous avons isolé le secteur environnement avec un financement de 400 millions de dollars sur une vingtaine d’années. Nous n’avons pas considéré l’intégration des secteurs de l’agriculture ou de l’élevage… Nous n’avons pas pris les mesures d’accompagnement nécessaire pour que ces secteurs aillent ensemble…